Potager: Bordures en palettes pour ma parcelle

J’ai refait le bordure de ma parcelle dans le jardin partagé, en mode récupération. J’aime beaucoup le concept de jardin partagé. C’est un lieu d’échanges et de partages fabuleux. Pour apprendre à bricoler c’est idéal. Je me suis inscrite à l’atelier bordure animé par JP.  J’avais repéré au préalable cette belle palette, sur un trottoir, proche de chez moi. Je ne sais pas si elle a reçu des traitements, mais son aspect m’a plu. Les planches ont une couleur inspirante, et elles sont suffisamment grandes pour pouvoir réaliser de beaux projets avec.

Le démontage de la palette s’est fait facilement grâce à l’outil réalisé sur mesure par JP. Lorsque j’ai fait mes jardinières en palette le démontage s’était fait à l’aide de pieds de biches et cela avait été plus laborieux. Les clous se tordaient, il fallait les redresser à coups de marteau.  Et si on forçait trop cela risquait d’abimer les planches.

Démonte-palette, fait sur mesure. Testé. Validé. Démonter une palette devient un jeu d’enfant. Dès que l’on a de bons outils, ça change tout.

Assemblage des planches après les avoir sciées. J’ai utilisé surtout des clous, et quelques vis.

Et voila, ma première bordure. Je me suis inspiré du modèle réalisé par JP. D’avoir un exemple m’a permis de passer plus rapidement à l’action.  Heureusement car parfois j’ai tendance à me poser mille questions avant d’agir, ce qui me ralentit.  J’ai utilisé quatre planchettes verticales pour maintenir l’ensemble, dont deux qui dépassent sciées en pointe.

Sur ma première bordure les clous dépassent. 😦  Par la suite  j’ai utilisé des planches verticales plus épaisses. Sur une palette il y a plusieurs épaisseurs de planches.

Avec une planche verticale plus épaisse, le clou ne dépasse pas. 🙂

Pour planter chaque bordure, je dois creuser une tranchée. Le but est d’enterrer la planche du bas de la bordure.

Finalement pour les autres bordures, j’ai évolué sur la façon de faire. Je fait dépasser toutes les planches verticales, pour un meilleur maintien. J’ai renoncé à scier en pointe car c’était trop fastidieux. Donc voici ma dernière bordure.

J’ai utilisé pleinement les ressources du jardin, partage d’idées, partage d’outils. J’ai pu recevoir de l’aide, des avis, des conseils quand j’en avais besoin. La qualité des outils est primordiale. J’ai testé plusieurs scies, et il peut y avoir des différences assez forte d’une scie à l’autre. J’ai progressé en bricolage. Je suis très satisfaite de me sentir de plus en plus autonome. Le résultat me plait, ça a de l’allure.

6 réflexions sur « Potager: Bordures en palettes pour ma parcelle »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s