Archives pour la catégorie jardin

Potager: Bordures en palettes pour ma parcelle

J’ai refait le bordure de ma parcelle dans le jardin partagé, en mode récupération. J’aime beaucoup le concept de jardin partagé. C’est un lieu d’échanges et de partages fabuleux. Pour apprendre à bricoler c’est idéal. Je me suis inscrite à l’atelier bordure animé par JP.  J’avais repéré au préalable cette belle palette, sur un trottoir, proche de chez moi. Je ne sais pas si elle a reçu des traitements, mais son aspect m’a plu. Les planches ont une couleur inspirante, et elles sont suffisamment grandes pour pouvoir réaliser de beaux projets avec.

Lire la suite Potager: Bordures en palettes pour ma parcelle

Je fais mon hydrolat

Je souhaite faire mon hydrolat de plante moi même pour éviter l’emballage qui est hélas souvent en plastique. Je me suis pleinement inspirée du blog ci dessous, tout y est parfaitement bien expliqué: https://consommonssainement.com/2016/06/04/eau-florale/

Pour mon premier essai, je choisi de faire un hydrolat de géraniums, car mes plants de géraniums sont  en fleur sur mes balcons. D’ailleurs en ce début septembre, ce sont les seules plantes en fleurs. L’idée de faire avec ce que j’ai à ma disposition, à portée de main me réjouit.

Le veille, comme j’ai bien lu l’article du blog ci dessus, j’ai donc préparé de gros glaçons avec un pot de confiture et trois récipients type « tuperware » remplis d’eau et mis au congélateur toute une nuit.  Concernant le glaçon dans le bocal, j’ai eu beaucoup de mal à le démouler, j’aurais du le passer sous l’eau chaude.20160907_152704

Le jour J, j’ai cueilli deux poignées de pétales de géranium, sur mon balcon. Comme cela je sais qu’il n’y a ni pesticides, ni autres traitements. Pour faire juste deux poignées j’ai du enlever pas mal de fleurs.

Puis en cuisine, après avoir lavé et trié les pétales, j’ai installé le système à plusieurs étages:

  • Premier étage: dans une marmite, remplie à moitié ou trois quart d’eau, avec les deux poignées de pétales
  • Deuxième étage: passoire qui résiste à la chaleur et qui soit adaptée à la marmite, comme le système cuit vapeur. Au milieu de la passoire, j’ai placé un ramequin qui résiste à la chaleur. Celui ci recueillera l’hydrolat.
  • Troisième étage: Couvercle renversé, et mettre des glaçons sur le couvercle. Mon couvercle était trop petit, de le vapeur s’échappait par moment, j’ai passé mon temps à réajuster le couvercle. La prochaine fois j’utiliserai un couvercle plus grand.

J’ai chauffé l’ensemble pendant 30 à 45 mn, en remplaçant la glace dès qu’elle fondait, en enlevant à la cuillère l’eau fondue. Au final j’ai récolté 20cl d’hydrolat de géranium, il est très transparent et quasiment sans odeur. J’ai réutilisé une bouteille que j’avais. Je la stocke au frigo pour 3 mois. Je suis ravie de mon nouveau savoir faire et d’avoir réalisé mon hydrolat gratuitement. Je m’en sers quotidiennement pour me nettoyer le visage.  Dans trois mois, comme je n’aurais plus de géranium en fleur, j’utiliserai du romarin séché. J’en ai eu deux bouquets à l’AMAP, et je les ai fait sécher.

Diagnostique Permaculture pour terrasse

Diagnostique Permaculture

Je souhaitais depuis longtemps installer un potager sur mes terrasses. J’ai une terrasse orientée Est de 15m2  et l’autre Ouest de 18m2. Je n’arrivais pas à me décider de comment l’installer, en carré? en hauteur? sur quelle terrasse? quelle superficie? Une copine m’a donnée la solution, faire un diagnostique Permaculture par un architecte paysagiste Via le site « jemepropose.com ».  Je sais bien que l’on peut trouver soi même des solutions d’aménagement sans passer par des professionnels, mais je ne regrette pas du tout d’avoir fait appel à ses services. Je trouve la solution qu’il m’a proposée PARFAITE.

Pour ses choix, il s’est basé principalement sur l’ENSOLEILLEMENT.

Sur la Terrasse Est, ensoleillée du lever du soleil, jusqu’à 13h, il me propose de mettre le potager dans trois jardinières, en hauteur, 1m10 de longueur et 40cm de large. Ces jardinières, je dois les fabriquer à partir de palettes, c’est un des principes de la permaculture, la non-consommation, la récupération. Pour moi qui ne suis pas du tout bricoleuse, ça ne va pas être facile. Il est beaucoup plus facile pour moi d’acheter que de fabriquer.

Sur la terrasse Ouest, je pourrai y mettre le coin potager avec légumes du soleil, tomates, courgettes, aubergines…. C’est l’endroit qui reçoit le soleil dès le début d’après-midi et jusqu’au soir. J’ai du coup découvert qu’il y a le soleil froid, celui du matin et le soleil chaud celui du midi. J’étais déçue d’avoir un seul endroit possible pour les tomates,

 

Un an après le diagnostique

J’ai fait deux des trois jardinières, pour la terrasse coté est. J’ai fait à partir du bois de  palette. Je suis très fière du résultat. J’ai du me faire aider par deux Bricoleurs. Merci à eux deux. Néanmoins j’ai beaucoup participé: j’ai participé au démontage de la palette, avec les pieds de biche. C’était une énorme palette de chantier. J’ai scié quasiment toutes les planches avec une scie manuelle.

20160722_133340

 

Terrasse Ouest: j’ai mis deux plants de tomates et un plant de courgette. Ils s’y plaisent à merveille. Le développement semble maximal, avec profusion de futures tomates.  C’est un bonheur quotidien de les voir pousser.

20160715_18251520160722_13320720160722_133052